»

» Lost Odyssey : Interview » Lost Odyssey : Interview


Image


Nos confrères de Lost Odyssey Portal ont eu la chance d'interviewer il y a quelque temps Michael McGaharn, le doubleur de Jansen, nous vous proposons donc notre traduction de cette petite interview.

Comment avez-vous obtenu le rôle de Jansen dans Lost Odyssey ?

Michael McGaharn : J'ai reçu un appel de mon agent, Sandie Schnarr (Sandie Schnarr Talent, à Hollywood, CA), qui me proposait de venir auditionner au studio de son agence pour un jeu vidéo. Elle m'a rappelé plus tard pour que je passe une deuxième audition, cette fois devant Chris Borders, le "director" de Lost Odyssey, et, sans que je le sache, Roy Sato de chez Mistwalker qui écoutait par téléphone depuis le Japon.

Que pouvez-vous nous dire sur Jansen, et sur son rôle dans le jeu ?

Michael McGaharn : Jansen est l'un des personnages mortels du jeu, et l'élément comique du groupe.

Ont-ils fait en sorte que Jansen vous ressemble physiquement ?

Michael McGaharn : Non. Cela dit, j'ai effectivement la même carrure, et les mêmes cheveux bruns. Je suppose que nous avons à peu près le même nez. Mais c'est vrai qu'ils m'ont filmé pendant que j'enregistrais, afin d'observer mes expressions du visage.

Vous retrouvez-vous dans le personnage de Jansen ?

Michael McGaharn : Oui. Chris Borders, Mistwalker (Roy Sato) et Microsoft m'ont donné carte blanche pour insuffler ma personnalité au personnage. Jansen et moi avons le même sens de l'humour, et nos traits de caractères sont similaires, je pense.

Avez-vous pu rencontrer les doubleurs des autres personnages ?

Michael McGaharn : Je n'ai joué avec aucun d'eux directement, je ne faisais que donner la réplique à leurs voix enregistrées préalablement. Assez souvent, il m'arrivait de jouer mon texte sans entendre le leur, ce qui m'a laissé plus de liberté pour improviser. Mais oui, j'ai pu rencontrer certains d'entre eux.

Que pensez-vous des personnages de Lost Odyssey ?

Michael McGaharn : Je les aime tous, mais je ne connais vraiment que Kaim, Ming et Seth, étant donné que la plupart de mes scènes étaient avec eux.

Avez-vous eu suffisamment de liberté par rapport au script pour improviser ?

Michael McGaharn : Effectivement, comme je disais tout à l'heure, Chris Borders et Roy Sato m'ont pas mal laissé improviser. J'imagine que mon expérience dans le stand-up et le théâtre d'impro m'ont aidé là-dessus. En studio, Chris m'a vraiment mis à l'aise. Je me suis vraiment amusé à enregistrer avec Chris et toute l'équipe, ils m'ont fait donner le meilleur de moi-même, et je suis content du résultat.

Pendant l'enregistrement, aviez-vous une sorte d'aide visuelle, ou vous êtes vous uniquement basé sur le script ?

Michael McGaharn : Certaines scènes étaient sur story-boards, d'autres étaient presque finies. Le script lui même n'était pas complet, d'où l'opportunité de pouvoir improviser !

Certaines cut-scenes présentent Jansen comme un "homme à femmes", qu'en est-il de vous ?

Michael McGaharn : Sans me mettre dans de mauvaises postures, j'étais vraiment du genre playboy à une certaine époque, mais je me suis calmé depuis.

Quelle serait à votre avis la réaction de Jansen s'il devenait subitement immortel comme Kaim ? Et vous même ?

Michael McGaharn : D'abord, j'annulerai mon assurance vie. Je serai également plus courageux si je devais me battre, ma vie serait-elle en danger ? ... Non ! J'irai probablement au sommet de l'Everest, faire du deltaplane, de l'escalade, etc. J'aime les sensations fortes. J'ai déjà sauté d'un avion en parachute, et je n'étais pas immortel ! Qu'est-ce qui m'a pris ?

Êtes-vous un gamer ? Si oui, quelle console possédez-vous ?

Michael McGaharn : J'ai une Xbox 360 (un cadeau de ma mère), mais je n'ai pas joué à un seul jeu dessus. C'est triste, hein ?

Quel est votre gamerscore ?

Michael McGaharn : Probablement zéro !

Qu'avez-vous aimé dans cette expérience ?

Michael McGaharn : Travailler avec Chris Borders et son équipe, et Roy Sato. Ça fait 10 ans que je fais du doublage, et ce n'est pas tous les jours qu'on a la chance de pouvoir être soi-même et d'improviser. C'était un projet de grande envergure, et j'ai du faire 12 sessions de 4 heures chacune. Je me sens vraiment honoré d'y avoir participé. Je suis aussi très fier de mon travail, et je n'ai aucun regret.

Avez-vous déjà fait un travail similaire ?

Michael McGaharn : J'ai travaillé sur beaucoup de publicités. J'ai également prêté ma voix à Ken, pour Mattel, et à d'autres personnages de jeux (Knuckles dans Sonic Adventure), mais rien de cette ampleur.

Aura-t-on la chance de vous retrouver dans une éventuelle suite ?

Michael McGaharn : Ah.... Vous plaisantez ? Ouiiiiiiiiiiii !